Sunday, December 4
Shadow

Un homme fait l’épicerie d’une étrangère, mais ce qui s’est passé au travail le lendemain l’a laissé perplexe.

Kasey Simmons est le genre de personne qui a un talent naturel pour comprendre comment faire sourire quelqu’un. Kasey va constamment au-dessus et au-dessus de ses semblables, qu’il s’agisse de leur donner un câlin chaleureux et un sourire ou de leur offrir des boissons gratuites.

Et un soir, elle vaquait à ses occupations quand il a vu quelqu’un qui n’était tout simplement pas en mesure de payer la facture d’épicerie du soir. Il savait qu’il aiderait de toutes les manières possibles, mais ce qui s’est passé le lendemain l’a laissé complètement abasourdi.

Mais Kasey ne se présenterait pas au travail préparé avant un jour d’été en 2016, ce qui semblait être la norme.

En août 2016, Kasey a pris la décision de faire quelques courses à l’épicerie Kroger du quartier. La journée était une journée d’été normale au Texas.

Kasey travaillait généralement le soir chez Applebee, ce qui libérait son emploi du temps pendant la journée pour faire des courses et vivre sa vie la meilleure et la plus heureuse.

Kasey a observé la femme devant lui agir un peu étrangement alors qu’il faisait la queue à l’épicerie.

La femme n’arrêtait pas de tourner la tête pour jeter un coup d’œil à Kasey de temps en temps. Et après avoir jeté quelques coups d’œil et prêté une plus grande attention à sa conduite, il a conclu que la femme âgée devait sangloter.

Il faisait partie de ces personnes courageuses et généreuses qui ont compris qu’être gentil et rendre les gens heureux s’applique à tout le monde.

Kasey a déclaré à ABC : “Je voulais au moins la faire sourire un peu et ça n’arrivait pas.” Mais il n’allait pas renoncer à égayer un peu la journée de cette dame.

Quand il s’agissait de remonter le moral, Kasey Simmons n’était pas seulement un bavard; il avait aussi une certaine mobilité de base. Il a décidé d’essayer de rendre leur compassion au sens littéral en utilisant sa capacité unique à savoir comment faire en sorte que quelqu’un se sente aimé.

Ce qu’il a vu de ses propres yeux n’avait plus de sens après toute la mascarade que ces clients avaient faite, y compris l’achat de l’article le moins cher du menu et la demande de répartir le paiement entre deux cartes de crédit. Était-ce vraiment là ? La femme lui a-t-elle vraiment donné un énorme pourboire de 500 $ ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *